Le marché des logiciels géodécisionnels

Les logiciels comportant des composantes géodécisionnelles sont de plus en plus nombreux sur le marché. En 2011, par exemple, tous les fournisseurs identifiés dans le quadrant 1 (« leaders ») du « Magic Quadrant for BI Platforms 2011 » de la firme Gartner, offrent la possibilité d’intégrer des vues cartographiques plus ou moins complexes et plus ou moins interactives dans leurs produits. Que ce soit Microsoft BI avec les capacités géospatiales de SQL Server 2008, Information Builders WebFocus s’intégrant entre autres avec ArcGIS ou ArcIMS d’ESRI ou SAS Business Intelligence offrant un pont vers ArcGIS, tous ces joueurs ont leur façon propre d’aborder le géodécisionnel.

L’offre est très diversifiée. D’un côté du spectre, plusieurs des fournisseurs de systèmes de gestion de bases de données ont maintenant une offre géospatiale consolidée couvrant un ou plusieurs des outils de leur suite d’intelligence d’affaires : ETL, logiciels d’analyse de type OLAP, créateurs de rapports, créateurs de tableaux de bord. C’est le cas entre autres d’Oracle Business Intelligence Enterprise Edition 11g (OBIEE). De l’autre côté du spectre, nombreux sont les logiciels d’intelligence d’affaires qui facilitent la création ad-hoc de mash-ups géospatiaux en utilisant Google Maps ou Google Earth, par exemple. C’est le cas d’IBM Cognos 10 et QlikTech QlikView. Entre ces deux types de solutions, plusieurs compagnies offrent des logiciels combinant l’aspect géospatial à une classe particulière d’outils décisionnels, par exemple Tableau, Dundas, Map4Decision, …

Le déploiement et l’utilisation de ces logiciels présentent des avantages et des limitations qui dépendent de plusieurs facteurs, dont la profondeur d’analyse requise, les environnements informatique, informationnel et géospatial déjà en place, les ressources disponibles et l’envergure du déploiement. Les capacités cartographiques ou géospatiales, la diversité des environnements géospatiaux supportés et le niveau de consolidation de la solution sont des éléments à considérer lors du choix d’une solution.

Pour plus d’information, je vous invite à venir assister à la présentation « Le marché des logiciels décisionnels » dans le cadre du colloque Géomatique 2011 qui se tiendra les 12 et 13 octobre prochains à l’hôtel Hilton Montréal Bonaventure. Les différents types de solutions seront présentés à l’aide d’exemples. L’accent sera mis sur une application développée pour Infrastructure Canada à l’aide du logiciel OBIEE 11g et composée de rapports et tableaux de bord géospatiaux présentant les informations et indicateurs nécessaires à la gestion des différents programmes et projets financés. Le rôle du géodécisionnel dans une organisation gouvernementale et le contexte organisationnel à Infrastructure Canada y seront aussi discutés.

Mon prochain billet portera sur le contenu de la présentation. À suivre la semaine prochaine!

Écrit par
 
SRivest

INTELLI3
3700 Blv Wilfrid-Hamel, suite 80